Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin
Année 1012,
La baronne Marzina Di Baggio propriétaire du célèbre castillo San Borgo et d’un petit domaine viticole sur les coteaux de Finize vient te disparaître après une longue vie de joie et d’allégresse.
Sa famille, ses amis, les membres, son petit personnel sont émus de sa disparition et souhaite que la mémoire de cette savante et talentueuse poétesse puisse se répandre de nouveau dans les cités souveraines…
La baronne laisse, derrière elle, un large éventail d’oeuvres littéraires et musicales. On se souvient de ses écrits comme « les lettres de la courtisane », « les poèmes de la roseraie » ou de la célèbre chanson « In vino mi Amor ».
C’est à cet effet que Marzina a fait des dispositions dans son testament afin de transmettre son titre et ses terres au plus grand des orateurs que le monde de Galaté ait connu.

Dans son testament, il est stipulé ceci : http://camp-du-dragon.fr/?p=1384

Ce concours ouvert à tous vous permet de remporter le titre In-Game de Baron(ne) Di Baggio et de ses titres de propriétés.
Vous avez jusqu’au 10 décembre pour nous adresser vos couplets, lettres d’amour, chansons magnifiant les cités souveraines. Le jury sera composé des membres du bureau de l’asso ainsi que des membres actifs.
Le résultat de ce concours sera diffusé sur nos médias et via notre soirée Une Nuit à Bénézia avec l’honneur qu’il se doit.
Le camp du Dragon

http://campdudragon.jdrforum.com

Jaber Le Contrebandier


Des nouvelles de la vieille Baronne? Very Happy

cavalier Davos di Mercati

avatar
Oui, le(la) nouveau(lle) Baron(ne) a été nommé à l'issue du concours, mais c'est aux orgas de faire l'annonce du(de la) gagnant(e) et des évènements étant survenu par la suite.



Dernière édition par cavalier Davos di Mercati le 2/1/2013, 09:28, édité 1 fois


_________________
Devise des Mercati: "I nostri debiti sono pagati !!"

Wrenn

avatar
Je pense qu'Arnaud fera une annonce, je préfère ne pas lui couper l'herbe sous le pied

http://www.wrenn.fr

Ludo de Treg

avatar
Wrenn a écrit:Je pense qu'Arnaud fera une annonce, je préfère ne pas lui couper l'herbe sous le pied

Excellent.
Aura-t-on le plaisir de consulter en ligne les chefs-d'oeuvre des différents auteurs?
J'ai l'impression qu'il y avait du niveau Very Happy
[qu'est ce que c'est que tous ces littéraires qui font du GN ? lol! ]


_________________
Guilian, Seigneur des Côtes Raides en Bronzardent

dwalan

avatar
Bravo aux jouteurs, et vive le (la) nouveau(elle) baron(ne) !


_________________
Dwalan, fils de Wido : Maître menuisier de Rochebois tout près du Camp du Dragon, propriétaire d'une petite fermette et prévôt...
« De pierre mon cœur ne se brise, D’un lion je rugis sans crainte….»
http://google.com/+JulesMartel

Admin


Admin
La nouvelle n'était pas une simple rumeur, ni même une légende urbaine supplémentaire provenant des ruelles de Bénizia.
Le Grandi Oratori Jorge Montosa, Baron de Murcia avait lu et relu les nombreux poèmes lui ayant été adressé. Plus de 13 prétendants avaient envoyé une prose en l'honneur des cités mais aussi de la baronne si vite disparu.
Le résultat ne fut que des plus étranges, en Braggia, mais si évident dans le choix du jury composé de Montosa, la baronne et le baron de Lucci et d'autres personnalités influentes dans la cité de Bénizia.
La première place du concours était attribuée à Oberon Mac Connaghan, Seigneur de Rougelame en Rochelion et célèbre distilleur depuis quatre générations.
Cette place de Baron Bénizia est donc attribué à un Rochelionnais.
Certains diront que c'est un affront à la culture Braggianni, d'autres une fâcheuse erreur...Mais aussi le public présent dans le palazzio du Comti di Reggi nous pouvait qu'admirer la surprenante poésie d'un texte osé et la douceur de subtils mots. Obéron devenait le digne héritier d'une brillante poétesse ayant trop vite disparu.
Voici donc ci-dessous le poème choisi. Un recueil complet sera édité sous peine afin que vous puissiez tenir compte de la qualité des oeuvres reçues (par courrier, pigeon voyageur, mail, forum, post...)

Récit d’un voyage

Ma mie, mon adorée, entends-tu mon récit !
Quelles sensations que la traversée des cités
Braggia est comme la vie, riche et varié
J’ai vu tant de merveilles durant mon voyage
Que par mégarde, l’esprit peut en être l’otage

Ma mie, mon adorée, entends-tu mon récit !
J’ai vu une ivresse d’épices et d’arômes
Où cannelle et poivre forment verbes et psaumes
J’ai vu des ouvrages qui font de nous des nains
Qui par majesté nous écrasent de dédain

Ma mie, mon adorée, entends-tu mon récit !
J’ai vu cette menaçante bastide
Douloureuse promesse pour le cupide
J'ai vu des œuvres contant la vie et la joie
Qui subliment l’esprit comme en nul autre endroit

Ma mie, mon adorée, entends-tu mon récit !
J’ai vu de somptueuses draperies chamarrées
Mascarade de luxe offerte aux vanités
J’ai vu d’ingénieux mécanismes destructeurs
Qui annoncent le triste déclin du bretteur

Ma mie, mon adorée, entends-tu mon récit !
J’ai vu les espoirs de fortune de l’entrant
De l’âpre faillite de l’âme du sortant
J’ai vu dans un grand port des vaisseaux amarrés
Qui constamment changent l’apparence des quais

Ma mie, mon adorée, entends-tu mon récit !
J’ai vu une ville construite comme un verger
Où de multiples parfums sont entremêlés
J’ai vu des voiles déplacés par l’air salin
Qui présagent du meilleur des festins marins

Ma mie, mon adorée, entends-tu mon récit !
J’ai vu un tumultueux carnaval bariolé
Où l’extravagance côtoie tous les excès
J’ai vu sur les océans des chimères alcooliques
Qui éveillent en moi des songes mélancoliques

Ma mie, mon adorée, tu connais mon récit !
Mais que sont-elles ces merveilleuses découvertes
Si ce ne sont que d’exquises choses inertes
Si pour en profiter, tu n’es pas avec moi
Car nulle merveille ne m’émeut plus que toi

Sir Obéron Mac Connaghan

http://campdudragon.jdrforum.com

Jaber Le Contrebandier


Toutes mes félicitations au gagnant,
c'est clairement lui qui avait le plus de talent !!!

Very Happy

Admin


Admin
Je tiens à vous dire Jaber que Le baron et la Baronne de Lucci ont grandement apprécié votre contribution basée sur un poème épique.

http://campdudragon.jdrforum.com

Jaber Le Contrebandier


Pas épique, autobiographique !! Wink

En tout cas, j'espère que vous vous serez autant amusé à le lire que je me suis amusé à l'écrire Wink Merci pour le concours, pour l'enthousiasme et les idées de votre équipe. Longue vie aux royaumes de Galaté et hâte de vous retrouver pour de Plumes et de Crocs, la bise mon Nono, et plein de belles choses à toi et à tes proches pour cette nouvelle année !!

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum