Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

arnev

avatar
Pour ceux qui voulait m'envoyer leur version de l'histoire de la faunette astrologue et du seigneur c'est à l'adresse suivante : scribes@camp-du-dragon.fr, j'accepte tout texte, histoire, légende, chanson, poème, dessin pour les illettrés. Je vais relier le livre début février donc ce sera la dernière limite de réception des textes.
Pour l'interkelt, j'aimerai avoir un résumé des résultats des jeux ou des négociations. Votre rétribution sera récompensée selon la valeur et la richesse des textes.


_________________
Cordula Eiddottir affiliée à la guilde des scribes et des lettrés spécialiste de la mode sur galatée.

Chacha

avatar
Est-ce que des documents concernant l'interkeltmarite intéressent et comment est jugé la valeur du texte, sachant que des événements anodins peuvent avoir une grande importance et inversement ?


_________________
Boendr Aïga Styrr de Viscontionne y de Béovar
https://charlenehabille.wordpress.com/

3 interkeltmarite le 12/1/2017, 06:29

arnev

avatar
Rien, n'est anodin. C'est comme la météo, ça peut intéresser certaines personnes et d'autres trouvent cela négligeable. N'ayant pas pu assister à l'interkelmarite, je suis curieuse de savoir ce qui s'est passé. Si le document est relativement neutre (ou pas), il peut servir à postuler à la guilde (ou pas). Dans la bibliothèque, il y a un dessin de la chèvre du bordel Kelt, est ce intéressant? Non, amusant oui Smile


_________________
Cordula Eiddottir affiliée à la guilde des scribes et des lettrés spécialiste de la mode sur galatée.

4 Faunetteries le 24/1/2017, 16:16

Kem

avatar
Doux par son sourire charmeur ; impitoyable au combat !
Armandiel, les jouvencelles faisait chavirer.
Jour funeste, lune noire, malédiction perpétrée :
L’astrologue, en folie, la saison transforma.

L’apprenti exhumait les vieilles légendes locales,
Son regard était tourné dans les belles étoiles.
Artefacts mésusés, des maux funestes frappant ;
Sexe faible dites-vous ? Sauvagerie vous dément !

L’érudit en femelle fut changé. La forêt,
Depuis ses tréfonds, des flux noirs, lui envoya.
Embrumée de luxure, de violence embaumée !
Cornes, museau, sabots : en monstre son corps se changea.

Odeurs de bouc et d’humus qu’elle précipita
Dans la taverne choquée : étonnements, peurs, cris !
Le seigneur Amandiel, son regard attira :
Le terrible revers de ses dons connu cette nuit.

Auprès du cadavre du vieux fou encore fumant,
Le beau guerrier fut terrassé : par la caprine !
Sur une table renversé, et chevauché, hurlant !
Devant la puissance des cieux, j’écrirai un hymne.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum